User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: Instruction orientée ! ! Pour transformer les violences de l'ex commissaire CWIKOWSKI sur la partie civile en : " violences en réunion sur CWIKOWSKI " pour protéger cet ex-commissaire - 17

Accueil    Requête et mémoire en suspicion légitime (art 662)     Plainte    VERDICT

Pourquoi l'épouse de CWIKOWSKI, Angéla Gantin, n'a été entendue que 27 heures après les faits ?
Pourquoi ce PV numéroté 17, n'est-il pas dans l'ordre des auditions, soit avec le numéro 24 ?
Par tous les moyens, des policiers, des juges ont choisi de sanctionner le dénonciateur d'une affaire de grand banditisme dans la police et la justice liée à la franc-maçonnerie.
Cinq témoins, assistent à la colère
(photos) de CWIKOWSKI sur la partie civile (moi-même) à la sortie de l'audience de corruption active qui est reportée au 19/09/06 et la comparution immédiate au 17 mai 2006.
Comment le vice Procureur de la République Mme DENIZOT a t-elle pu gober cette mascarade qu'elle savait basée sur le copinage et des propos de l'ex-commissaire CWIKOWSKI condamné pour faux et corruption ?
La compagne du ripou déjà condamné ne manque pas de culot.

Procès verbaux : ...,4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9 , 10 , 11 , 12 , 13 , 14 , 15 , 16, 16m, 17 , 17m , 18 , 19 , 19p , 20 , 20p , 21 , 22 , 23 , ...

2 autres témoins volontairement oubliés : 1 , 2 ,           Texte recopié ci-dessous


Texte recopié ci-dessous - erreurs possibles voir l'original ci-dessus

REPUBLIQUE FRANÇAISE
MINISTERE DE L'INTERIEUR
DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE
PROCES VERBAL

S..S.P

PV : 2006/5982/17

AFFAIRE

Contre/ DESCOURS P. Marie
et FORNEY René
VIOLENCES EN REUNION

OBJET :

Plainte de Madame
PANZARELLA épouse GANTIN
Angela demeurant 04 rue
Vicat à GRENOBLE 38
chez Me LEVY SOUSSAN

L'an deux mille six,
le cinq avril à dix heures vingt cinq

Nous, Philippe BONNEL
GARDIEN DE LA PAIX
en fonction S.S.P. - QUART JOUR

Agent de Police Judiciaire en résidence à GRENOBLE (38)
--- Etant au service,-----------------------------------------
--- Agissant conformément aux instructions reçues de Madame
Chantal DESCOU, Lieutenant de Police, Officier de Police
Judiciaire du service de Quart jour,--------------------------------------
--- Poursuivant l'enquête,---------------------------------------------------
--- Vu les dispositions des articles 53 et suivants du Code de
Procédure Pénale,--------------------------------------------------------
--- Constatons que se présente devant nous la personne ci-après
dénommée, qui nous déclare : ---------------------------------------------------
--- SUR SON IDENTITE :---------------------------------------------------
--- "Je me nomme PANZARELLA Angela divorcée GANTIN." :-------------
--- "Je suis née le 30/07/1959 à LA TRONCHE (ISERE)." :------------------
--- "Je suis de nationalité FRANÇAISE." :-------------------------------------
-- "J'exerce la profession de : SECRETAIRE." :---------------------------------
-- "Je suis domiciliée 04, RUE VICAT 38000 GRENOBLE." :----------------
-- "Mon numéro de téléphone personnel est le 06/80/21/64/80."
--- SUR LES FAITS : :---------------------------------------------------
--- Je suis sortie d'une audience correctionnelle au Palais de
Justice de GRENOBLE, en compagnie de Monsieur CWIKOWSKI Bruno
dan;3 laquelle Monsieur FORNEY était partie civile :---------------------------------
--- Nous sommes sortis bien après lui. Monsieur FORNEY se
trouvait sur le parvis en compagnie d'un groupe de sept
personnes dont deux femmes :-----------------------------------------------
--- Nous avons remarqué que Monsieur FORNEY distribuait des
tracts aux gens, et qu'un certain nombre jonchait le sol ------
--- Nous nous sommes baissés pour en ramasser quelques uns. J'ai
remarqué une femme du groupe, sur la murette qui nous prenait en
photo. Je me suis approchée d'elle et lui ai dit qu'elle n'avait
pas le droit de nous prendre en photo, je lui ai demandé
d'arrêter, ce qu'elle n'a pas fait :---------------------------------------------------
--- Bruno l'a également vu, nous nous sommes rapprochés en
demandant à cette femme d'arrêter. Sans raison, les deux hommes
s'en sont pris à Bruno, le faisant tomber. Ils lui ont donné des
coups de pied dans la tête, des coups de poings au visage, dans
les côtes, au niveau de la hanche et des jambes alors qu'il
était au sol. Il y avait également deux autres hommes du groupe
qui ont participé aux violences, ces hommes n'ont pas été
interpellés :---------------------------------------------------
--- Entre temps, deux vigiles du Palais sont intervenus et ont
- réussi à dégager Bruno. Je me suis mise à crier en voyant l'état
de Bruno, l'homme vêtu d'une veste jaune, qui était avec FORNEY,
s'est approché de moi, il m'a insulté puis m'a frappé violemment
au vlsage il m'a donné une forte claque en me tenant. Je suis
tombée, ma paire de lunettes a été détériorée :-----------------------------
--suite à ma chute, j'ai ressenti une vive douleur au niveau
.../...
Suite Procès-verbal : 2006/
du poignet droit. Quand Bruno a vu cela, il s'est précipité sur
cet homme et l'a repoussé, et a réussi à le maintenir. Ils se
son", retrouvés au sol, l'homme le retenait l'empêchant de se
relever-----------------------------------------------------------
--- je vous précise que cet homme à la veste jaune est la
personne qui a été interpellée avec le nommé FORNEY --------
-- vous m'informez que cette personne se nomme DESCOURS Pierre
Marie DESCOURS, je dépose plainte contre lui pour les violences
dont j'ai été victime -----------------------------------------------------------
--- Je me suis rendue au service des urgences de l'Hôpital
Michallon où le médecin de permanence m'a délivré un certificat
médical descriptif faisant état d'une I.T.T. de un jour,
certificat que je vous remets --------------------------------------
--- Je ne vois rien d'autre à ajouter-----------------------------------
--- Après lecture faite par elle-même. Madame PANZARELLA Angela
persiste et signe avec nous le présent --------------
        Le déclarant.                                           L'Agent de Police Judiciaire.

--- Annexons au présent le certificat médical remis à nous par
Madame PANZARELLA Angela ---------------------------
                                                          L'Agent de Police Judiciaire